"Moi, j'ai pas le cancer..."

Mis à jour : avr. 20


Le roman Moi, j'ai pas le cancer... est dès à présent à vendre ici. Merci pour votre soutien.


16 janvier 2014... le jour où tout à basculé... où ma vie a complètement changé... celle de ma fille... de notre famille... plus rien ne sera jamais comme avant...

Ce jour-là, on diagnostic une leucémie à ma fille... un tsunami... un immeuble qui s'abat sur nos têtes... l'univers qui nous oppresse... la mort qui tape à notre porte de toutes ses forces... cette porte qui, avec l'aide de la médecine, est restée bien heureusement close avec le plus gros cadenas du monde... même si la lutte et les dégâts collatéraux restent considérables...


A force d'écrire sur la page Facebook "On t'aime fort Clara" j'ai pu libérer certaines angoisses et recevoir l'amour et la bienveillance de belles personnes qui nous ont accompagnées... et nous suivent encore... de fil en aiguille l'idée est venue d'écrire cette histoire... de manière romancée, pour mettre en avant la violence certes de ce diagnostic et des soins qui l'accompagnent, mais aussi et surtout afin que chacun puisse mieux comprendre et peut-être accompagner avec plus de clairvoyance ces personnes qui sont atteintes de ce mal, qui tue en France, chaque année, plus de 155000 personnes... dont des enfants... On croit que ça n'arrive que dans les films... malheureusement non... Chaque chapitre de ce livre se termine sur un message d'espoir avec des conseils de mieux-être... un peu comme ce blog...😉🌸


Ecrire ce livre et offrir les pistes qui m'ont permis... qui nous ont permis de tenir et d'avancer dans la vie... Moi, je n'ai pas eu le cancer, mais j'ai accompagné chaque jour la chair de ma chair dans ce combat douloureux afin que chacune, nous en sortions grandies...


Dans ce roman, c'est Léa, qui sera le personnage principal de l'histoire inspirée de ma vie de maman, elle prendra soin de sa fille Victoire pendant de longues semaines, de longs mois et de longues années... avec tout son amour...💕🌸

Aujourd'hui, je vous partage quelques lignes de la préface du docteur Jean-Louis Mouysset, fondateur des centres Ressources, qui accompagnent les personnes victimes de cancers, et qui a eut la gentillesse de m'honorer de cette belle préface... qui m'a émue aux larmes quand je l'ai accueillie... je l'en remercie du fond du coeur...❤


2014... Clara... 15 ans...
Quand l'adolescence insouciante est volée par le cancer...

" Comment ne pas être touché par l’histoire de Léa ? Décrite instant par instant, comme si on y était. J’ai beau être cancérologue et connaître tout cela, j’ai une fille de 24 ans et un fils de 21 ans, et je ne souhaite à personne de vivre ça.


Une histoire que vivent tant d’hommes et de femmes en France, où, chaque jour, plus de 1000 personnes, apprennent qu’elles sont atteintes du cancer.


Un ami à moi vient de m’annoncer que son fils de 21 ans est hospitalisé en urgence : une hypercalcémie. Derrière, un diagnostic de lymphome qui va nécessiter des mois de traitement... Étrange synchronicité. J’ai commencé à lire le manuscrit de Christine la veille d’apprendre la nouvelle. J’y retrouve tant de similitudes dans le vécu de mon ami.


Quand une personne est malade, c’est en moyenne quatre personnes qui sont touchées autour d’elle indirectement. Le plus souvent les membres de la famille. Touchées… et qui voient leur vie basculer et se transformer irrémédiablement car plus rien ne sera comme avant.


C’est une crise existentielle car souvent cet évènement cancer surgit dans notre vie sans qu’on y soit préparé : comme le cancer est associé à la mort (plus de 400 personnes en meurent chaque jour en France), la peur de mourir vient en premier. Et ainsi, la conscience de notre mortalité, notre vulnérabilité et finalement notre condition humaine.

Celle d’être seul face à cette épreuve. Celle de se sentir impuissant. Celle de se sentir coupable.


Ici, Léa n’est pas confrontée à sa propre mort, mais à celle de son enfant chérie. Elle a deux enfants pourrait-on dire, mais chacun reste unique, et c’est sa fille adorée. C’est donc à travers elle qu’elle vit la peur de la mort. Elle vit sa propre solitude, renvoyée par une société terrorisée face à la Mort et donc face au cancer jusqu’à avoir des comportements absurdes, si absurdes qu’ils creusent l’isolement des malades et de leur entourage.

L’histoire du Principal du Collège est caricaturale et démontre qu’en 2019, nous avons tant à apprendre encore sur la force de la solidarité, de l’importance de la qualité de la présence et du soutien. Alors que l’Ecole est censée préparer les enfants à mieux vivre ensemble en développant les capacités de chacun, alors qu’une «opportunité » se présente pour rappeler à chacun que tout ce qu’ils apprennent n’a de sens que pour les aider à devenir meilleurs, on les enferme dans leurs salles de classe quitte à laisser une de leurs camarades dehors, seule et désemparée, avec un message de désespoir.


Science sans Conscience n’est que ruine de l'âme …


La PsychoNeuroEndocrinoImmunologie a démontré depuis trente ans que le fait d’être seul face au cancer réduit les chances de survie. D’ailleurs, l’étude scientifique la plus ancienne en ce monde qui suit la santé de milliers de personnes depuis quatre-vingt ans à l’Université de Harvard, retrouve que le facteur qui influence le plus notre santé, est le fait d’avoir de bonnes relations. Et ce, avant le fait de fumer ou d’avoir du cholestérol (oxydé) en trop !

Nous savons donc tout cela, mais manifestement nous n’en n’avons pas encore conscience. Les études fleurissent actuellement pour décrire ce que vivent les personnes atteintes de cancer... des études déjà réalisées il y a trente ans mais qui n’ont pas encore suffisamment touchées les consciences pour passer à l’action. On en est encore à étudier… au collège de la Conscience.

À Ressource, nous avons pris acte de tout cela en créant l’association en 2001 et nous avons cherché comment faire pour accompagner efficacement les personnes touchées (confrontées) au cancer : malades et entourage, adultes et enfants, quel que soit le type de cancer. Après plusieurs années de réflexion, d’actions et expériences, nous sommes arrivés à monter le Centre Ressource à Aix en Provence en 2011, centre qui servira de modèle pour d’autres villes (Montélimar, La Francaise/Montauban, Reims, Lyon, St Avold, Marseille) et d’autres à venir. Le succès est au rendez vous, car la recette est simple : « Un Autre Regard sur le cancer ». Autrement dit, un regard centré sur la personne et non la maladie. Un endroit où on ne traite pas la maladie mais où on redonne une existence à l’Humain, et où on va donner du réconfort, mais aussi accompagner la personne touchée (malade et entourage) pour lui donner des outils pour mieux faire et mieux Etre face à l’épreuve existentielle qu’elle traverse. C’est l’Accompagnement Thérapeutique proposé à Ressource en plus de la multitude des soins de supports de mieux-être qui sont proposés par plus de 140 intervenants bénévoles. Ah ces bénévoles ! Leur présence et leur action sont inestimables et font tellement de bien. La Bienveillance fait des miracles…

C’est aussi ce que Léa a intuitivement voulu faire : créer un réseau de soutien bienveillant ( il faut des personnes qui n’ont pas peur, et qui regardent la personne et non la maladie ), développer les stratégies complémentaires qui vont soutenir le corps et l’esprit: activité physique, gestion du stress, alimentation, s’informer pour mieux comprendre et pouvoir s’impliquer dans la démarche des soins. Ne pas hésiter à aller plus loin avec notamment les approches complémentaires, dans le but de réduire les effets secondaires et les séquelles des traitements, voir améliorer l’efficacité de ces traitements anticancéreux remarquablement efficaces mais si difficiles: ils sont utilisés pour « survivre » mais souvent sans ou peu d’accompagnement pour vivre avec une bonne qualité de vie.





Le Livre de Christine aidera tant de personnes ! Car il est d’une actualité brûlante: tous les jours en France (et de par le Monde), des personnes sont confrontées à la dure réalité de la fragilité de l’existence humaine. Il y a un réchauffement climatique qui annonce des catastrophes... mais pour de nombreuses personnes, la fonte des glaces a déjà eu lieu avec l’annonce du cancer.



Je leur souhaite de vivre cette résilience qui transforme l’obstacle et nous fait grandir et découvrir des ressources insoupçonnées.


Peut être qu’elles feront partie de celles et ceux qui vont aider notre humanité à trouver les solutions au défi existentiel qui nous concerne tous : la Vie de l’humanité sur cette Terre."



Aix en Provence, le 19 octobre 2019

Docteur Jean-Loup Mouysset

Oncologue médical

Fondateur du centre Ressource Aix

Président de la Fédération des Centres Ressource

Entrepreneur Social Ashoka 2010


Le manuscrit sera pub lié en auto édition... la campagne de financement participatif c'est ici 🎗 1 euro par roman vendu est reversé à des association qui luttent contre le cancer pédiatrique. 🎗

Christine

1,450 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout