8 mars 2020, journée internationale des femmes

Ma dernière sortie publique avant le confinement... la manifestation à Montpellier pour la journée internationale des femmes. Un moment fort en émotions.


J'étais fatiguée... je n'avais pas le courage... en plus y'avait le covid qui commençait à fermement faire parler de lui... J'avais déjà zappé la journée de manif de novembre contre les violences faites aux femmes et je ne voulais pas rater celle-là... car il y a encore du boulot... même dans notre pays.


Cette journée internationale des femmes a été officialisée par l'ONU en 1975. Appelée dans certains pays, comme la France, la journée internationale des droits des femmes, cette journée permet de valoriser la réduction des inégalités hommes/femmes et met en avant la lutte pour les droits des femmes.


“N'oubliez pas qu'il suffira d'une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question. Ces droits ne sont jamais acquis. Vous devrez rester vigilantes votre vie durant.” Simone de Beauvoir

Je ne vais pas faire un grand discours... juste vous partager quelques photos de cette journée qui pour moi a été riche en émotions... avec souvent les yeux embués... Des groupes... mais aussi des hommes, beaucoup d’hommes venus soutenir la cause des femmes... et ça franchement c’était carrément doux... mais aussi... comme moi... beaucoup de femmes seules... avec ou sans pancartes... juste être là.... toutes ensembles... pour montrer que même si on est seule dans notre coin... même si souvent on ne dit rien... même si on a des cheveux blancs, des rides... quel que soit notre âge, on a pleinement conscience qu’il y a encore du chemin à parcourir... et ça va marcher!


Préparation :

Trente minutes avant le départ, je suis allée dans mon bureau et j’ai réalisé mon affiche. Ça tombait bien, car j’avais reçu un colis et je n’avais pas jeté le carton... je suis un peu du genre à tout garder...😱 vite réfléchir... la dernière fois, j’étais arrivée à l’avance... du coup j’avais participé au die in et j’avais eu un panneau avec une femme en violet qui levait le poing.... là en arrivant tout juste à l’heure du début de la manif, fallait que je me débrouille moi-même... pendant la semaine j’avais vu passer un panneau sur Facebook que j’avais apprécié pour toutes les questions et réflexions que ça pouvait faire naître... après la cérémonie des Cesar, de nombreuses personnalités avaient commenté en disant qu’il fallait faire la différence entre l’artiste et Le violeur.... certes!!! Mais bon sang de bonsoir, moi, c’était pas l’année où j’avais envie de féliciter l’artiste... ça m’a fait mal au ventre, au cœur, aux tripes, à la tête... être à la manif... c’était dire ça suffit... plus jamais ça ! J’ai imprimé mon affiche que j’ai collée sur mon carton... et j’y suis allée... le poing levé... l’affiche à bout de bras... à quand une vraie justice contre les viols et les violences faites aux femmes... et aux hommes quand ça existe aussi bien entendu...🤮 À quand une vrai éducation pour la bienveillance ?



Un grand moment d’émotions quand plusieurs milliers de personnes se sont mises à genou dans la grande avenue qui mène à l’arc de triomphe et au jardin du Peyrou... pour faire trois minutes de silence en mémoire des femmes qui sont mortes sous les coups de leur conjoint... 1 tous les 3 jours en France 😭😱😭😭😭...





Cantat il a tué la femme ou l’actrice ?


On fait comment? On explique quoi à nos enfants? J’ai mal au bide 🤭😭🤢

128 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout